Antibalas Afrobeat Orchestra

Genreafrobeat, funk, jazz, world, ninja tune

Le « Pare balle » (traduit de l’Espagnol) Afrobeat Orchestra a vu le jour en 1997 sous l’impulsion du saxophoniste Martin Perna. Sur le modèle d’Africa 70, le groupe du légendaire créateur du style Fela Anikulapo Kuti, cet ensemble américain formé de 15 musiciens distille ses messages revendicatifs sur de puissantes rythmiques Afrobeat.

Durant ses trois premières années d’existence, le groupe se consacre à la scène et c’est finalement en 2000 qu’il sort son premier album « Liberation Afrobeat vol.1 ».

Le monde découvre petit à petit les énormes prestations du groupe, accompagnées de plus en plus souvent par Femi et Seun, les fils de Fela ou le non moins célèbre batteur Tony Allen, véritable forgeron de ce rythme nigérien. Anti-Bush, ils sortent en 2004, leur troisième album « Who is This America ? ».

Dignes héritiers de Fela, leur son, mélange d’éléments purement nigériens et de musiques noires américaines, sert leur message, comme le veut la tradition. Au vu de l’état du monde, Antibalas a encore du boulot pour longtemps.



Le « Pare balle » (traduit de l’Espagnol) Afrobeat Orchestra a vu le jour en 1997 sous l’impulsion du saxophoniste Martin Perna. Sur le modèle d’Africa 70, le groupe du légendaire créateur du style Fela Anikulapo Kuti, cet ensemble américain formé de 15 musiciens distille ses messages revendicatifs sur de puissantes rythmiques Afrobeat.

Durant ses trois premières années d’existence, le groupe se consacre à la scène et c’est finalement en 2000 qu’il sort son premier album « Liberation Afrobeat vol.1 ».

Le monde découvre petit à petit les énormes prestations du groupe, accompagnées de plus en plus souvent par Femi et Seun, les fils de Fela ou le non moins célèbre batteur Tony Allen, véritable forgeron de ce rythme nigérien. Anti-Bush, ils sortent en 2004, leur troisième album « Who is This America ? ».

Dignes héritiers de Fela, leur son, mélange d’éléments purement nigériens et de musiques noires américaines, sert leur message, comme le veut la tradition. Au vu de l’état du monde, Antibalas a encore du boulot pour longtemps.



Top Titres

Dirty Money 1

Dirty Money

Battle of the Species 2

Battle of the Species

Dirt And Blood 3

Dirt And Blood

Uprising 4

Uprising

Si, Se Puede 5

Si, Se Puede

Beaten metal 6

Beaten metal

El Machete 7

El Machete

Hypocrite 8

Hypocrite

Big Man 9

Big Man

World Without Fear 10

World Without Fear

Top Albums

Liberation Afro Beat Vol. 1
Liberation Afro Beat Vol. 1
pistes
Talkatif
Talkatif
pistes
Security
Security
pistes