Deadwood • Nouvel album II

04 avril 2018

 

Paru chez LOLLIPOP RECORDS le 30 mars 2018

Vous pourrez tourner les pages de Google, vous ne trouverez que le strict minimum sur Deadwood, groupe-duo bruxellois qui constitue pourtant une des révélations de l’année. Groupe créé par Jérémy Manche, guitariste chanteur qui a interprété sa musique pour plusieurs spectacles de cirque depuis une dizaine d’année dont le Collectif de la Grosse B, accueilli à Rennes dans le cadre d’un Premier Dimanche aux Champs Libres de AY-ROOP en 2013. DEADWOOD est une formation résolument rock and roll !!! Rarement on aura entendu pareille juxtaposition de genres que tout éloigne sans que rien ne soit galvaudé. Dans ce nouvel opus de Deadwood, il y a d’abord ce blues des plus rugueux où Tom Waits n’est jamais loin (“Bed Time Story”), quelques échappées du côté des Cramps ou d’un Suicide survitaminé (“Run Baby Run”) – on pense aussi aux Kills dans ce jeu de question/réponse.,L’univers inquiétant déployé par ce duo est brillamment servi par une production démente.

 

 

On nous raconterait presque les chroniques d’une ville fantôme livrée aux maisons closes, aux voleurs de poules et autres parties de five-card draw. Ce décor de western façon 2018 se noie dans un fracas métallique et ressurgit toujours triomphant. Deux mondes qui s’entrechoquent et dont il ne reste que la sève, le blues. Un duo complice qui se raconte à l’oreille des secrets malicieux pendant des interludes aux mimiques filmesques témoin d’une vraie complicité fusionnelle.

Deadwood pour résumer : Authentique, guttural, allumé, un concentré d’émotion, sensibilité et un voyage !

Source : rollingstone.fr / imprimerienocturne.com