Dobet Gnahoré

12 mars 2018

Dobet Gnahoré

Miziki - Single par Dobet Gnahoré paru chez Café de la Danse - LA Café le 14 février 2018

Sortie de Miziki le 04 mai 2018

 

 

Découvrez le teaser de l'album MIZIKI !

 

 

Biographie :

Chanteuse, danseuse et percussionniste ivoirienne, Dobet Gnahoré a hérité de la force des traditions Bété de son père Boni Gnahoré, chanteur et maître percussionniste. Dobet a été formée aux arts de la scène au sein de la Compagnie Ki Yi Mbock d’Abidjan, dirigée par Werewere Liking. Elle y rencontre en 1996 Colin Laroche de Féline, guitariste français venu s’imprégner des musiques panafricaines qui sera le guitariste du Ki yi pendant trois ans et avec qui elle compose ses premières chansons. “Une voix des profondeurs de l’âme, une présence scènique ensorcelée, Dobet nous embarque pour un sacré voyage!”

2015 Après plus de 10 ans de carrière accompagnée par Contre Jour, Dobet change de tourneur avec VO Music et de management. Elle prépare activement un cinquième album et continue de tourner à travers le monde avec son groupe.

2014 Dobet sort son 4e album "Na Drê". Pour la première fois, elle compose seule la quasi totalité des chansons mis à part le titre Na Drê, qui donnera son nom à l'album, écrit par Lokua Kanza. Cet opus signe son émancipation artistique et confirme son talent d'écriture. Elle s'entoure de ses musiciens qui arrangeront chacun trois titres de l'album, mais aussi de Paco Sery pour "Botondi". Parallèlement, elle est promue Ambassadrice des Droits de l'Homme par la Côte d'Ivoire aux côtés du chanteur des Magic System Salif Traoré dit A’Salfo, en reconnaissance de leurs ‘’engagements personnels’’.

2012 Dobet participe à un nouveau projet Acoustic Africa / Women voices avec Manou Gallo et Kareyce Fotso. Ce projet a été proposé en tournée en Afrique de l’Ouest, aux USA et l’Europe printemps et l‘été 2013.La musique de Dobet Gnahoré est un savoureux mélange de sonorités panafricaines urbaines et traditionnelles. Sur scène, sa voix et son charisme, nourris de plusieurs années de travail théâtral et chorégraphique font l'unanimité auprès du public. Elle chante en différentes langues africaines: bété, fon, baoulé, lingala, malinké, mina, bambara, swahili, xhosa ou wolof. Elle évoque les affres et les plaies, les richesses et les espoirs de l’Afrique, mêlant les langues et les rythmes de ce continent qu’elle chérit. Avec énergie, drôlerie, douceur, colère ou ironie...

2010 Janvier. Elle remporte un Grammy Award avec la chanteuse américaine India Arie qui a repris une de ses chansons, "Palea", qui figure sur l'album "Na Afriki". Deux mois plus tard, Dobet sort son troisième album, "Djekpa la you" (enfants du monde) et continue de parcourir le monde avec à ce jour pas moins de 700 concerts donnés sur les 5 continents.

2009 Septembre. Dobet est invitée par Angelique Kidjo pour un hommage à Myriam Makeba avec Rokia Traoré, Asha, Ayo, Sayon Bamba et Vusi mahlasela.

2007 Un deuxième album, "Na Afriki" (mon Afrique).

2006 Dobet participe au projet “Acoustic Africa” avec Habib Koite et Vusi mahlasela et tourne en Europe, au USA et en Afrique.

2003 Le projet artistique se recentre sur le nom de Dobet Gnahoré et le duo intègre de nouveaux musiciens (basse et percussions). Le label Contre-Jour produit son premier album "Ano Neko" en 2004, pour faire le lien avec l’histoire de Dobet et Colin.

2001 Dobet fait un passage remarqué au MASA à Abidjan avant d’enregistrer 8 titres sous la direction artistique de feu Marcellin Yacé qui sera tué lors de la tentative de coup d’état en 2002.

2000 Avec les conseils et soutiens de Ray Lema et Lokua Kanza, elle enregistre sa première maquette à Paris et commence à tourner en France.

1999 Après un passage dans la célèbre compagnie de danse Tché Tché, elle s’installe en France où elle forme avec Colin le duo "Ano Neko", qui signifie en langue Bété "Créons ensemble".