Ibrahim Maalouf

18 septembre 2018

Levantine Symphony No. 1 Album par Ibrahim Maalouf paru chez Universal Music Distribution Deal le 14 septembre 2018

Depuis qu’Ibrahim Maalouf a décidé de tracer sa route avec son premier album personnel (Diaspora en 2007), il n’a cessé de multiplier les défis ambitieux et de franchir, trompette microtonale en mains, les étapes qui l’ont propulsé du statut de musicien de studio à celui d’artiste pouvant remplir une salle aussi immense que l’AccorHotels Arena le 14 décembre 2016.

Après avoir habilement mêlé les genres (jazz, rock, hip-hop, latino et musiques orientales), ce travailleur infatigable et inspiré s’attaque aujourd’hui au genre symphonique. A l’instigation de l’organisation américaine New Levant Initiative qui promeut et soutient l’économie et la culture de l‘aire du Levant (les pays de la rive orientale de la Méditerranée), dont le Libanais est devenu un des artistes les plus emblématiques, il a donc écrit cette suite orchestrale constituée d’un prologue, d’une ouverture de 7 mouvements alternant avec 5 thèmes qui se résolvent par un épilogue et final pour un orchestre, le symphonique de Paris, une chorale d’enfants, son groupe de scène guitare, piano, batterie, basse et quatre trompettes soutenant la sienne. Les genres musicaux, symphonique, jazz et musique orientale s’interpénètrent dans une osmose qui lui est habituelle, les intensités sont équilibrées par des passages d’apaisement contemplatifs, tout en respectant les mécanismes narratifs. Le faste étincelant de l’Orient s’y réconcilie avec le romantisme européen et la fièvre des musiques urbaines, tous unis dans un dialogue pacifiant.

Source © Benjamin MiNiMuM / Qobuz