Kent • La Grande Effusion Live

12 mars 2018

La Grande Effusion "Live album disponible à partir du 13 avril 2018"

Depuis 40 ans, il fait partie de notre monde, de notre famille. D’une manière ou d’une autre. Car Kent est un aventurier qui aime voyager : il laisse de côté ses propres disques pour écrire des chansons pour les autres, il badine dans des livres-disques, s’épanche dans les formats plus longs des romans ou dans des cases dessinées quand il veut buller. Puis quand la musique le repicote, il innove encore avec une formule piano-voix… pour essayer un nouveau langage, avant de revenir à un format un peu plus pop. Il ne part jamais vraiment très loin, mais suffisamment pour nous manquer. Avec «La grande effusion», l’heure est aux célébrations. Des standards survoltés de Starshooter aux chansons désormais classiques de son répertoire, Kent survole ici avec bonheur quatre décennies de création et revisite près d’une vingtaine de titres devenus incontournables. Tantôt seul accompagné de son groupe, tantôt en duo avec Alex Beaupain, Pierre Guénard de Radio Elvis, Katel ou Alice Animal, le songwriter lyonnais révèle l’extraordinaire cohérence de son répertoire et nous rappelle avec brio qu’il compte parmi les plus grands auteurs de sa génération. Enregistrée lors du concert anniversaire organisé le 7 novembre 2017 au Café de la Danse à Paris, « La grande effusion » constitue l’illustration parfaite d’une carrière riche et protéiforme menée avec la rigueur et la précision d’un artiste hors-pair depuis 40 ans. Inclus 2 titres de Starshooters : «Congas et maracas» et «Besty Party»

Biographie :

Kent est né à la Croix-Rousse, à Lyon, dans une famille d'ouvriers. Tout gamin, il tombe dans la bande dessinée et, dès 14 ans, il attrape le virus du rock et plaque ses premiers accords de guitare. Ces deux passions seront désormais deux rêves à aboutir et le moteur d'une vie.
Sur les bancs du collège, il rencontre trois autres garçons avec qui il monte un groupe. Ils se feront bientôt connaître sous le nom de Starshooter. 1976 : premiers dessins publiés dans Métal Hurlant, la revue mythique dirigée par Jean-Pierre Dionnet et Philippe Manœuvre.
 1977 : Starshooter sort son 1er 45 tours en pleine explosion punk. A l'instar de Téléphone, Starshooter avec son rock énergique et coloré devient un parfait représentant de toute une jeune génération. Pendant 5 ans le groupe sillonne la France et enregistre 4 albums. 1982 : à la fois par fatigue et par peur de lasser, le groupe se sépare. Kent se consacre alors pleinement à la BD. Entre 1982 et 1986, il publie 6 albums aux Humanoïdes Associés et chez Futuropolis. Mais avec la fin de Métal Hurlant et le décès de Philippe Bernalin, scénariste et ami depuis le lycée, l'envie de poursuivre la BD disparaît.
 La musique revient au premier plan. Mais il lui faudra patienter six ans, l'album À nos amours et le succès de la chanson « J'aime un pays » pour accéder à la reconnaissance en tant que Kent. Changement de vie et de ville, l'homme quitte Lyon et s'installe à Paris. 1992 : l'album Tous les hommes, salué par la critique, marque un réel tournant musical avec une remise au goût du jour de la chanson française dite traditionnelle. D'autres artistes le sollicitent pour des textes, notamment Enzo Enzo avec qui il entame une collaboration qui sera couronnée de succès en 1995. La chanson « Juste quelqu'un de bien » remporte la Victoire de la Musique pour la chanson de l'année et Enzo Enzo le titre d'interprète féminine de l'année. Ils feront ensemble deux co-récitals très marqués par le music-hall et le cabaret. Les années qui suivent voient s'enchaîner albums et tournées. Le besoin permanent de se renouveler pousse Kent à proposer à chaque fois des projets inédits. Du rock électro au piano/voix, il explore tous les champs de la chanson actuelle. En 2005, il revient incidemment à la bande dessinée à l'appel de l'association Alofa Tuvalu, sur un thème qui lui est cher : l'écologie. 2008 : musique et dessin se rejoignent pour la première fois avec le livre-disque, L'Homme de Mars. 2015 : sort en coffret l'intégrale de ses albums en studio de 1982-2013, enrichie de nombreux inédits. Ce sera l'occasion d'un concert spécial au 104 à Paris pour lequel Kent se joint les services de Tahiti Boy, une rencontre décisive. 2017 : un nouvel album paraît, intitulé La grande illusion, réalisé par Tahiti Boy. Retour à des compositions plus électriques à l'image de cette année où Kent fête ses 40 ans de carrière inaugurée en 1977 sous le signe du Punk Rock qui souffle lui aussi ses 40 bougies. Ce portrait serait incomplet s'il n'était fait mention de Kent auteur de 5 romans, d'un essai sur la chanson (Dans la tête d'un chanteur), d'un recueil de sonnets érotiques et de deux livres pour enfants en collaboration avec Stéphane Girel. Il signe aussi les illustrations de L'Alphabête, un livre-disque pour enfants ; sans oublier non plus l'animateur et producteur de l'émission Vibrato, le temps d'un été, sur France Inter.

19 albums en solo + 4 avec Starshooter

5 romans + 1 essai sur la chanson