Lady Lightly - Kyrie Kristmanson - Sortie chez Iki records le 10 janvier 2020


16 janvier 2020

Lady Lightly - Kyrie Kristmanson 

Sortie chez Iki records le 10 janvier 2020

Kyrie Kristmanson développe un univers kaléidoscopique, une émanation musicale emprunte de sonorités pop, électro, médiévales… un mélange singulier de très vieilles énergies avec un regard enchanteur sur le présent. Son premier album, Origin of Stars, explore les vibrations du passé des terres du Grand Nord canadien qui l’ont vue grandir. Composé au Canada est sorti mondialement chez NØ FØRMAT!/Universal France en 2010. La tournée qui suivra l’amènera jusqu’en Europe et dans le Sud de la France où, intriguée par l’histoire portée par les pierres, elle visite les ruines des châteaux médiévaux.

Ces vestiges médiévaux, anciennes demeures d’une noblesse Occitane, l’inciteront à retracer le répertoire lacunaire des premières compositrices : les trobairitz. Après avoir complété une thèse à leur sujet à la Sorbonne, c’est en prenant la liberté de s’approprier ces poèmes d’amour profane qu’elle compose un second opus : Modern Ruin. Arrangé pour quatuor à corde et voix par Clément Ducol et co-réalisé par Maxime le Guil cette extrapolation fantastique de ces chants perdus est sortie chez Naïve en février 2015. Aujourd’hui, fascinée par les découvertes de la physique quantique, Kyrie s'interroge sur l'hypothèse d'une tradition musicale venue d’un monde parallèle … De ce questionnement, nait une sorte de folk-cosmique qui semblerait avoir voyagé des années lumières à travers des cieux stellaires. Enregistré dans une aile abandonnée du Château de Versailles et réalisé par Saint Michel, ce nouvel album sortira en Janvier 2020.

"L’héroïne que j’ai voulu explorer à travers ce clip est celui d'une grande dame ayant tout perdu. Que lui reste-t-il? Ses masques, ses airs, sa fierté, son orgueil, ses souvenirs, ses regrets. Nous pouvons lire dans ses yeux et à travers ses expressions, tout le déroulé de sa vie, ses changements d'humeurs provoqués par les jeux d’ombres et de lumières. Comme une sorte de pas de deux fantomatique dansé au fond de l’océan, nous imaginons qu’à travers l’objectif de la caméra, nous assistons à la dernière performance de sa féminité. Notre regard explore le paysage de son corps, lieu de tant de luttes, d’amour et de tristesse."

f_logo_RGB-Blue_58.png (2 KB)glyph-logo_May2016.png (12 KB)youtube_social_circle_red.png (3 KB)Spotify_Icon_RGB_Green.png (16 KB)Icone_Qobuz_sans_fond.png (59 KB)liens.png (16 KB)