Tunng

03 septembre 2018

Songs You Make At Night par Tunng

En quinze ans d’activité, Tunng a toujours privilégié la qualité à la quantité. La preuve, leurs six albums aux vibrations uniques de folktronica, mélangeant des instruments classiques avec tout type d’objets sonores originaux. Sam Genders, qui quitta le groupe en 2007, avait manqué sur l'album ...And Then We Saw Land mais au-delà de ce petit chagrin, c’est toujours avec des yeux brillants et la bouche béante d’admiration que le public de Tunng se reconnait. Cinq ans après Turbines, Genders est de retour pour Songs You Make At Night, un album qui laisse place aux songes. Dès l’ouverture, les sonorités synthétiques enrobent la voix de Lindsay, souvent doublée par celle de Becky Jacobs sur Dream In. Un beat à la Kavinsky se fait progressivement ressentir et l’on est entrainé dans un marécage fascinant. Paralysé, hypnotisé, le second titre ABOP agit comme une sorte de passerelle cosmique vers le monde de Tunng. Avec son mélange d’électro et de douces mélodies folk, influencé par des fantômes des années 80 et naviguant sur un lyrisme charmant (Like Water), Tunng semble intemporel, en voyage constant dans le temps. Songs You Make At Night est donc une réussite évidente, parvenant tout autant à dynamiser l’auditeur comme à le bercer.

Source © Anna Coluthe / Qobuz