The Felice Brothers

Genre folk, americana, seen live, indie folk, Alt-country

Attention, voilà les durs à cuire. Les Felice Brothers sont originaires de la cambrousse à l’ouest de New York. Comme leur nom l’indique, Simone, Ian et James sont effectivement frères. Avec quelques copains, ils constituent le groupe de « americana » le plus intéressant du moment. Les chansons des Felice Brothers racontent de drôles d’histoires. Une manie qu’ils ont héritée de leur grand-père. Leurs textes sont à l’avenant : une galerie de personnages tragiques : des putes, des assassins, des alcooliques. Leur son, ils le puisent tout au fond de la marmite culturelle américaine : un mélange de folk, de bluegrass de country, joué sur un violon totalement désaccordé et un accordéon asthmatique. Par contre, ils ont le feeling et ils se situent dans la tradition de la chanson folk, simple, sincère et brute de décoffrage. Les Felice Brothers ne sont pas les seuls à redécouvrir la vieille Amérique. Pour le moment, l’americana est le son en vogue, notamment chez des groupes comme O’Death. C’est sans doute la naissance d’une hype. Pour le côté pas trop propre, les frères Felice se donnent beaucoup de mal. Ils ouvrent les hostilités – et le bar- dès l’après-midi. Quant à savoir s’ils sont effectivement aussi bourrés qu’ils en ont l’air, la question reste posée. Simone, en tous cas, reste prudent et se contente d’un jus de pommes. Visiblement, ils sont dignes de confiance : preuve en est leur entame de concert, avec une danse folklorique version titubante. Même s’ils surjouent leur côté rustique et pochtron, leur son est authentique.



Attention, voilà les durs à cuire. Les Felice Brothers sont originaires de la cambrousse à l’ouest de New York. Comme leur nom l’indique, Simone, Ian et James sont effectivement frères. Avec quelques copains, ils constituent le groupe de « americana » le plus intéressant du moment. Les chansons des Felice Brothers racontent de drôles d’histoires. Une manie qu’ils ont héritée de leur grand-père. Leurs textes sont à l’avenant : une galerie de personnages tragiques : des putes, des assassins, des alcooliques. Leur son, ils le puisent tout au fond de la marmite culturelle américaine : un mélange de folk, de bluegrass de country, joué sur un violon totalement désaccordé et un accordéon asthmatique. Par contre, ils ont le feeling et ils se situent dans la tradition de la chanson folk, simple, sincère et brute de décoffrage. Les Felice Brothers ne sont pas les seuls à redécouvrir la vieille Amérique. Pour le moment, l’americana est le son en vogue, notamment chez des groupes comme O’Death. C’est sans doute la naissance d’une hype. Pour le côté pas trop propre, les frères Felice se donnent beaucoup de mal. Ils ouvrent les hostilités – et le bar- dès l’après-midi. Quant à savoir s’ils sont effectivement aussi bourrés qu’ils en ont l’air, la question reste posée. Simone, en tous cas, reste prudent et se contente d’un jus de pommes. Visiblement, ils sont dignes de confiance : preuve en est leur entame de concert, avec une danse folklorique version titubante. Même s’ils surjouent leur côté rustique et pochtron, leur son est authentique.



Top Titres

Frankie's Gun! 1

Frankie's Gun!

Wonderful Life 2

Wonderful Life

Whiskey in My Whiskey 3

Whiskey in My Whiskey

Penn Station 4

Penn Station

The Big Surprise 5

The Big Surprise

Greatest Show on Earth 6

Greatest Show on Earth

Love Me Tenderly 7

Love Me Tenderly

Little Ann 8

Little Ann

Don't Wake the Scarecrow 9

Don't Wake the Scarecrow

Goddamn You, Jim 10

Goddamn You, Jim

Top Albums

The Felice Brothers
The Felice Brothers
pistes
Yonder is the Clock
Yonder is the Clock
pistes
Celebration, Florida
Celebration, Florida
pistes